Témoignages

Témoignages en images

Témoignages écrits

Le 14 février 2002, Ginette et moi-même t’avons consulté pour la première fois. À ce moment, Ginette était dans un état de crise puisque son dos venait encore de lâcher. Après t’avoir rencontré, j’ai décidé moi aussi de te consulter pour un certains problèmes que j’avais et parfois m’empêchais de faire mon conditionnement physique.

Ginette et moi avons décidé de te dire par écrit combien de bien tu nous as fait. Il n’y a pas une semaine qui se passe sans que l’on ressente une amélioration dans notre situation. En plus, venir ici pour nos traitements n’est pas une corvée mais un plaisir.

Dernièrement, en faisant le tour de la Gaspésie nous avons trouvé une plaque qui décrit le prénom :

Jean-Philippe

D’une belle moralité, il a une âme de chef.

Débordant d’activités et de ressources,

Il sait gagner la confiance de ses collaborateurs

Et obtenir d’eux un rendement optimum.

C’est un ami solide, ouvert à toutes les suggestions

Car il a besoin de voir clair avant d’agir.

C’est un passionné qui se domine parfaitement,

Mais n’abusez pas de sa patience.

Homme élégant et sociable,

Il n’exprime pas ses sentiments par la parole

Mais par le rayonnement et l’action.

Que peut-on dire de plus, sauf que ton professionnalisme, ta facilité à répondre à nos questions et ta crédibilité nous ont impressionnés. Vous êtes de ceux qui ont contribué à embellir nos vies par la magie de votre travail et votre amitié.

MERCI À UNE FORMIDABLE ÉQUIPE.

Allant et Ginette T.

C’est lundi et il fait tempête. Ce matin, il me semble que tout prend plus de temps.

Finalement, j’arrive à sortir de la maison, j’entre dans ma voiture et… que des grognements, la voiture ne démarre pas… oups, je n’ai pas fait mon changement d’huile! Me voilà donc obligé d’annuler mon rendez vous chez le chiro.

En après-midi, le soleil se décide enfin de se montrer le bout du nez. Je me dis qu’il serait bien d’aller réessayer ma voiture. Qui sait, je pourrais peut-être me rendre chez le chiro se soir…

Ça y est, elle démarre, je pouvais donc aller faire une visite à Jean-Philippe et Johanne puis, du même coup aller au gym et faire l’épicerie puisque tout est dans le même coin.

Petit bonjour chaleureux de Joanne, un ajustement et une traction, c’est ce qu’il me fallait pour me remettre de mes émotions du matin. Après le gym, je vais chercher mon panier d’épicerie et je me promène dans les allées de fruits et légumes. C’est à cet instant que je me rends compte que je suis grande….

Je mesure 5,2 pieds, je ne suis donc pas très grande mais depuis maintenant 1 mois, MOI je me trouve grande. Je marche droite et fière. Cela faisait des années que je marchais le dos rond, à l’épicerie incapable de me tenir droite, j’étais toujours accotée sur la poignée du panier. Mais, cette journée-là, je marchais avec une posture de dame….et j’en suis très fière.

On pense toujours à réparer notre voiture et à faire nos changements d’huile pour cette dernière, mais qu’en est il de notre corps ?

Et bien moi j’ai réalisé en marchant dans l’épicerie, droite devant mon panier, à quel point mes petits « changements d’huile » de Jean-Philippe me permettait de me lever le matin sans douleur aux jambes et au dos, de partir travailler avec l’impression d’être grande et de garder tout au long de ma journée une bonne posture!

Il faut être patient pour obtenir les résultats, mais un bon matin on se réveille avec un miracle, celui où on prend conscience que l’on à parcouru un bon bout de chemin et que la douleur est du passé et le présent consiste de confort et d’une belle posture…quel soulagement, quel privilège de vivre de cette façon….A vous d’essayer !

Alexe H, qui vient encore pour sont petit changement d’huile quotidien.

Lorsque quelqu’un se plaint de maux de dos, il m’est facile de sympathiser avec cette personne. En effet, pendant bien des années, j’ai moi-même souffert de douleurs du même type.

Léger au début, le problème s’est progressivement aggravé jusqu’au jour où, vers la mi-trentaine, le mal m’a contraint à cesser toutes activités physiques telles que tennis, badminton et quilles. Mis à part le fait qu’il m’était impossible de marcher le dos droit, je me retrouvais, à 35 ans, incapable de me vêtir, de monter et de descendre de la voiture, et d’accomplir de multiples tâches quotidiennes sans l’aide d’un membre de ma famille. L’avenir me paraissait bien sombre.

N’en pouvant plus d’endurer la souffrance et fatigué des longues nuits sans sommeil, j’ai décidé de consulter un chiropraticien, puisque les médecins ne m’ont jamais inspiré confiance. Je me suis donc présenté pour mon premier traitement et, quelques semaines plus tard à peine, j’avais repris toutes mes activités. Puis les années ont passé, le mal s’est considérablement atténué et j’ai mis fin à mes traitements.

Cependant, les circonstances de la vie m’ont permis d’apprendre combien le corps humain, composé de milliards de cellules et merveilleusement conçu par Dieu, ne peut fonctionner adéquatement que si chacune de ces cellules est bien nourrie. J’ai aussi appris que les éléments nutritifs, essentiels au bon fonctionnement du corps, ne sont vraiment efficaces que si LE MESSAGE passe sans interruption à chaque partie du corps. C’est là le rôle de la chiropratique. Désireux donc de jouir d’une santé optimale, j’ai décidé de consulter à nouveau le chiropraticien.

Voilà quelques mois maintenant que je fréquente le Centre chiropratique de la Montagne et jamais mon dos ne s’est senti aussi bien. En peu de temps, le Dr. Waddell m’a permis de retrouvé la mobilité et la flexibilité que les années sans traitements chiropratiques m’avaient enlevées. Au cours des années, j’ai consulté plusieurs cliniques chiropratiques mais, à mes yeux, le Dr Waddell est un des chiropraticiens les plus habiles et efficaces qu’il m’a été donné de connaitre.

En terminant, je vous encourage à persévérer et à faire confiance au Dr Waddell. La chiropratique est un pas vers la santé, VOTRE SANTÉ optimale!

Sincèrement,

Claude C.

En mars 2003 j’ai subit une agression physique sévère au plan physique j’ai perdu la mobilité de tout mon bras droit et de l’épaule aux doigts. Je souffrais de douleur intense constante de jour comme de nuit. Chaque mouvement aussi minime soit-il représentait de la douleur.

On m’a fait passer toutes les batteries de tests, j’ai visité toutes les nouvelles machines pour me faire dire en bout de ligne que j’avais une déchirure de 3 cm à l’épaule droite rien de bien grave, on comprenait pas du tout pourquoi j’avais tant de douleur car tout est normal sauf la déchirure… On me fait des infiltrations de cortisone à l’épaule et au coude et on m’envoie en physio. Tout va bien car je n’ai plus mal. Fini la physio, la douleur revient, on m’infiltre encore de la cortisone c’est beau tout va bien. Oups trois semaines après SEULEMENT TROIS SEMAINE la douleur revient. On m’infiltre pour la troisième fois AUCUN EFFET. La, ça va mal. Le médecin semble croire que c’est dans ma tête que ça se passe car lui aucun test ne lui démontre rien, moi je ne veux plus d’infiltration d’aucune sorte car il me propose autre chose que de la cortisone mais c’est NON car je sais que des infiltrations c’est néfaste et qu’il me faut pas en recevoir trop.

Je vais donc consulter un autre orthopédiste qui ma lui aussi fait repasser d’autres tests et ses recommandations (allaient vers la physio). J’étais vraiment découragée, je prenais du demerol 50mg. 2 comprimés 5 à 6 fois par jour et malgré tout la douleur me réveillait la nuit et le jour, elle prenait le dessus à certain moments. Je ne pouvais plus écrire, je ne pouvais plus conduire mon auto manuelle, piano, guitare, accordéon, cours de violon fini. En plus j’avais le choc-post-traumatique de l’agression, plus la dépression sévère avec la douleur rien n’allait dans ma vie.

C’est a ce moment que j’ai décidé de me tourner vers l’inconnu, une médecine non traditionnelle convaincue que ce n’était pas dans ma tête le problème et surtout je voulais que quelqu’un trouve la SOURCE la CAUSE de cette douleur et que je puisse cesser cette dose de demerol néfaste a mon système en général.

J’ai pris le botin téléphonique et au hasard (aujourd’hui je ne crois pas que se soit un hasard). Je suis tombé sur le nom Dr. Jean-Philippe Waddell chiropraticien. J’ai téléphoné, on m’a très bien accueilli et on m’a donné mon premier rendez-vous.

Je ne savais vraiment pas dans quel bateau je m’embarquais mais je peux vous dire que dès que j’ai mis les pieds dans ce bureau j’ai senti une très grande chaleur humaine et de la part du Dr. Waddell un très grand professionnalisme. Jean-Philippe est très chaleureux, très à l’écoute, très minutieux, il examine tout, pose des questions et le tout se fait dans un très grand respect pour la personne. Ce qui m’a étonné c’est lorsqu’il m’a mentionné que nous avions des sessions d’informations auxquelles il tenait que ses patients assistent! Ces sessions m’ont apporté la réponse a : Dans quel bateau je suis embarqué! Il y a 3 points qui sur le coup m’ont particulièrement frappé :

  • Le système nerveux contrôle toutes les fonctions du corps.
  • Le système nerveux est responsable de la guérison.
  • Les vertèbres déplacées peuvent pincer, coincé les nerfs qui transmettent l’intelligence donné du cerveau à chaque parti du corps.

La deuxième session portait sur la médecine traditionnelle et la médecine non traditionnelle. A mon sens il faudrait que ses exposés soient entendu partout entre la médecine traditionnelle lors de Colloque avec des confrères de médecine non-traditionnelle invités a partager avec eux leur savoir, leurs réussites, leur méthode et ce au même titre et au même rang que tout autre médecin. Si je me permets de dire cela c’est que quand la médecine traditionnelle arrive a un cul de sac, plutôt que de dire aux patients les tests ne révèlent rien d’anormal, on laisse carrément sous-entendre que le problème est dans la tête du patient. Pourquoi ce médecin n’aurait-il pas la simplicité, la cordialité ne serais-ce de te référer vers une médecine non traditionnelle? Beaucoup de personnes souffrirais moins longtemps et au plan physique ainsi que psychologique.

J’ai commencé mes traitements avec Jean-Philippe début novembre 2003 et je peux vous affirmer qu’à la fin novembre je ne prenais plus aucun comprimé de demerol. Mon bras droit avait déjà commencé a avoir une certaine mobilité. Le principal était qu’une grande partie de la douleur s’était dissipé.

En décembre j’avais échappé une petite bouteille de gouttes pour les yeux. Jean-Philippe me l’a lancé sur une distance d’environs 15 pieds et je l’ai attrapé avec ma main droite bien haute dans les airs. On s’est regardé tout les deux et ça a été un véritable fou-rire (moi j’en revenais pas du tout).

Depuis je continue mes traitements et ma condition va toujours en s’améliorant. Parfois il y a des petits bas mais ça remonte. J’ai recommencé ma musique sauf le violon mais je garde espoir aujourd’hui que demain pas très loin je pourrais reprendre mes cours.

Je suis plus sensible a ma nutrition, j’ai cessé de fumer, l’exercice est un élément très important dans mos vies (ça j’ai un peu de difficulté avec ça…) mais je veux quand même y travailler.

Pour conclure, je te dirais un GRAND MERCI Jean-Philippe pour tes bons soins, pour tout le bien que tu m’as fait. Tu m’as permis de retrouver mon bras droit, tu as éliminé toute cette douleur constante et lancinante. Merci, pour tout le support moral que tu m’as donné au travers mes nombreux haut et bas. Ton professionnalisme Jean-Philippe c’est vraiment ta marque de commerce.

Une patiente qui veut voir de son vivant son chiro reconnu par la médecine traditionnelle.

Joanne D.

27 janvier 2004

Par où commencer? Il y a tellement de choses à dire que j’ai peur de me perdre dans mes pensées! Ce n’est pas facile de présenter les six dernières années de sa vie en un texte court, surtout pour moi qui suis incapable de résumer la moindre chose en quelque phrase.

Je dois avouer que je n’avais jamais vraiment cru aux bienfaits de la chiropratique. J’ai vu mon père se trimballer d’un bureau à l’autre et se faire raconter des sornettes par les chiropraticiens qui n’avaient aucune idée du problème qu’il pouvait bien avoir. Il se disait « Le prochain, oui, le prochain sera le bon ». Jusqu’au jour où, MIRACLE, un chiropraticien se décide à lui dire la vérité : «  La chiropratique ne réglera jamais ton problème ». Enfin une étincelle de vérité dans tout ce fouillis! Je ne vous dis pas la colère de mon père! Après s’être fait arnaquer par je ne sais combien de soi-disant « spécialistes », qui lui ont laissé un arrière-goût amer de la chiropratique, il a décidé de bannir à vie cette partie du système de santé. Peut-on vraiment lui en vouloir?

Pour ma part, je n’étais pas impressionnée par ce parcours malchanceux et je ne pouvais qu’arriver à la même conclusion, n’ayant jamais eu à consulter un chiropraticien moi-même. Un jour, J’ai eu le malheur de me faire mal au cou en dormant. Moi qui dormais toujours dans des positions impossibles, il fallait bien s’y attendre! Je me suis réveillée avec une douleur vive qui m’empêchait de tourner la tête vers la gauche. Je me suis dit : « Bah, ça va passer, comme à chaque fois », Eh non! Un mois plus tard, rien n’avait changé. Pourtant, j’ai continué der remettre ma visite chez le médecin à plus tard, comme je sais si bien le faire. C’est à ce moment-là que les problèmes se sont montrés le nez : douleurs aux oreilles, maux de tête, nez bouché en permanence, difficulté à digérer… J’ai vu quelques médecins, qui sont contentés de lever le nez de leurs dossiers cinq secondes, le temps de me dire que je n’avais rien du tout et que j’étais probablement « stressée ». Ah! Voilà le diagnostic préféré des omnipraticiens!

Lorsque, quelques mois plus tard, j’ai commencé à sentir mon visage engourdir la nuit, je me suis dit qu’il était temps d’agir, avant que la situation ne se détériore. Mais vers qui me tourner? Certainement pas vers les omnipraticiens, qui ne m’ont jamais été d’un grand secours et qui m’auraient probablement gavé de pilules (à supposer qu’ils aient trouvé un problème quelconque.) Ma mère m’a alors suggéré de consulter un de ses cousins de Québec (où j’habitais à ce moment-là), un chiropraticien. J’étais sceptique, évidemment, mais je n’avais rien à perdre, sinon quelque malheureux dollars. Je l’ai vu quelques fois pendant plusieurs années et, chaque fois, il réussissait à régler les problèmes du moment. Seulement les engourdissements revenaient toujours au galop quelques mois plus tard sans le moindre avertissement.

Lorsque je suis déménagée à Gatineau il y a deux ans, mes engourdissements ont laissé place à d’autres problèmes, ceux-là totalement différents. Pour une raison dont j’ignorais, j’ai commencé à avoir des troubles de digestion plutôt embêtants : crampes intestinales, ballonnements, diarrhées intermittentes. Un cocktail plutôt explosif quoi! Je venais tout juste de sortir de l’université, de déménager dans une nouvelle ville avec mon nouveau copain. J’avais un nouvel emploi comme traductrice, beaucoup plus sérieux que tous mes emplois précédents et, bien sûr, j’étais extrêmement stressée rien qu’à l’idée d’avoir à assimiler tous ces changements d’un seul coup. Alors, J’ai tout mis sur le compte du stress. Petit à petit, mes diarrhées intermittentes se sont transformées en diarrhées permanentes, que j’ai endurées presque sans broncher pendant plus d’un an. J’ai essayé divers produit naturels qui n’ont fait qu’empirer la situation. Par contre, je ne suis jamais allée voir de médecin. De toute façon, je connais déjà le verdict qu’on m’aurait servi : « Vous êtes tout simplement stressée Madame ». Mais qu’est-ce que je suis fatigué de l’entendre celui-là!

Je ne dormais plus, j’avais constamment mal à la tête et, comble de malheur, mes engourdissements ont décidé de refaire surface. Mais est-ce que j’ai fait quelque chose? Eh bien non. Quelle idiote! J’attendais un miracle, je suppose. Mais tous les maux ne disparaissent pas d’eux-mêmes malheureusement.

En février, une de mes collègues m’a alors conseillé d’aller voir son chiropraticien, qui était apparemment super sympathique et extrêmement compétent. La première fois que j’ai vu Jean-Philippe Waddell, j’ai été surprise par son enthousiasme et son réel désir d’aider ses clients. Voilà qui fait changement de tous ces médecins blasée qui s’empressent de vous faire sentir que vous les avez dérangés pour rien. Pour une fois, on m’a donné de bonnes explications au lieu de me laisser dans le noir. J’avais à peine terminé mes trois premiers traitements que déjà les bienfaits se faisaient sentir. Tout d’abord, plus d’engourdissements, plus de maux de tête, mais surtout, plus de diarrhées. Ah mon dieu, quel soulagement!!! Et dire que je n’étais même pas venu le consulter pour ça. Comment j’aurais bien pu savoir de toute façon que mes problèmes intestinaux prenaient leur source dans la colonne vertébrale? Plus de crampes, plus de ballonnements, plus de diarrhées… C’était assez pour me convaincre que j’avais vraiment fait le bon choix en consultant Jean-Philippe.

Après déjà un mois et demi de traitement, j’ai retrouvé une meilleure qualité de vie. Tous mes symptômes sont disparus, ou presque. En plus, je dors mieux et je suis plus concentrée au travail. Remarquez que je mentirais en disant que les mois précédents ont été un enfer. Non, en fait, ce n’était qu’une série de symptômes qui assombrissaient quelque peu mon quotidien. D’ailleurs, je ne peux pas garantir que ces symptômes étaient tous le résultat d’une colonne vertébrale trop longtemps négligée. Par contre,

Je sais qu’ils sont partis maintenant et c’est tout ce qui compte.

Audrey A.

Voilà maintenant environ 2 ans que j’ai pris rendez-vous avec Jean-Philippe dans l’espoir que le corset SpineCor puisse aider à améliorer mes maux de dos (dus à un genre de scoliose), après l’échec de la physiothérapie. Jean-Philippe estimait que je porterais probablement le corset à vie. Si j’étais chanceux, j’en avais pour un minimum de 18 mois.

Les premiers mois ont été encourageants. Je portais le corset pratiquement à chaque jour et je remarquais une réelle différence. Mes muscles forçaient différemment. La douleur était moins concentrée qu’elle était. Je me sentais plus solide : j’avais du soutien pour me tenir droit (ou presque) ce qui m’évitait d’avoir à forcer pour le faire et d’empirer la douleur. Les muscles de mon dos avaient grandement besoin de ce répit. J’ai pu cesser les médicaments (Celebrex, Tylénol) peu après.

Les mois suivants ont été parsemés de hauts et de bas, mais les bas étaient de moins en moins bas et duraient de moins en moins longtemps. J’ai commencé à porter le corset un peu moins fréquemment, à une fréquence de 5 jours par semaine environ. Avec l’été qui arrivait, porter le corset était moins tentant! J’ai persévéré. Même après quelques longues randonnées en auto, mon dos tenait le coup. C’était bien, mais je voulais plus! J’ai commencé à porter plus d’attention à ma position : qu’est-ce qui changeait quand je portais le corset? Mon épaule gauche commençait à enregistrer la bonne position mais qu’en était-il de mon bassin? Et si le corset corrigeait un des axes du bassin, devais-je faire quelque chose pour l’autre? Et la tête, pourquoi étais-je si porté à la pencher vers l’arrière? J’ai posé ces différentes questions à Jean-Philippe au fil de mes visites tout en essayant de corriger mes travers.

Septembre m’a amené mon congé de paternité. N’ayant pas à passer de longues heures assis dans la même position et avec les progrès réalisés jusqu’à maintenant, je n’ai pas senti le besoin de porter le corset aussi souvent pendant cette période (5 semaines). J’ai cessé de porter mon corset pour jouer aux quilles, ce qui m’a redonné des ailes sur l’allée! J’ai cependant remis le corset pour faire une descente d’une douzaine de kilomètres en canot et le dos a tenu le coup. De retour au travail, j’ai recommencé à porter le corset mais avec de moins en moins de conviction : le corset me dérangeait décidément plus que le mal de dos maintenant. J’en ai discuté avec Jean-Philippe et de nouveaux résultats de recherches le poussaient à croire que dans mon cas, il n’était pas nécessaire de le porter tous les jours. Je pourrais réduire le port de celui-ci tranquillement et écouter les signaux de mon corps.

J’ai réduit un peu le port du corset, essayant de le porter environ 3 jours par semaine mais je n’ai pas tenu longtemps. En décembre, on pouvait compter sur les doigts d’une main le nombre de jours que je l’avais porté, mais ça allait bien. Un peu fragile, mais bien. En janvier, légère rechute : j’ai dû recommencer à viser le 3-4 jours par semaine et le mal s’est estompé.

Le mois de février est arrivé. J’allais être en congé parental pour 10 semaines. Voilà une belle occasion de pousser plus loin les progrès! J’en profiterais pour faire de l’exercice et renforcer mon dos. Je ne porterais le corset qu’au besoin, quand la douleur reviendrait ou si j’allais faire une activité qui risquait de me faire reculer (comme être assis trop longtemps sur des bancs inconfortables ou sans dossier par exemple). Je ne me suis pas entraîné comme prévu mais je n’ai jamais reporté le corset non plus.

Ça fait maintenant 9 mois que j’ai cessé de porter le corset. Je me sentais coupable au début, mais je n’en sentais pas le besoin. Jean-Philippe m’a encouragé là-dedans, me disant que seul mon corps savait. Ma progression a continué. Je fais attention à ma position en tout temps, mais je sens que je peux maintenant en prendre une moins orthodoxe un moment sans problème. J’évite certaines tâches (celles qui font que je devrai me pencher vers l’avant et forcer) mais j’ai fait de longues balades en auto, j’ai fait une descente de 18 km en kayak, j’ai fait une partie de la finition de mon sous-sol, j’ai construit un garage, j’ai pelleté de la roche et de la terre, j’ai coupé des arbres et charrier des buches et… jamais je n’ai ressenti plus que des raideurs au dos. Encore plus important : je suis maintenant capable de m’asseoir sur le plancher et jouer avec mon fils de 16 mois, ce qui aurait été inimaginable il y a 2 ans. J’ai même atteint le but que j’avais fixé à Jean-Philippe : être capable d’en arriver au point où je pourrais oublier que j’ai des problèmes de dos pendant un moment. Ce moment se compte maintenant en jours.

Merci Jean-Philippe!

Patrick D.
Val-des-Monts

Il y a un peu plus d’un an, j’ai fait la rencontre de Jean-Philippe, non pas comme chiro mais comme voisin. Il m’avait alors parlé de son métier sans pour autant en faire la promotion, ce que j’ai grandement apprécié.

Ayant été victime de deux accidents de voiture, un en 1994 et un autre en 2005 dans des circonstances similaires, cela m’a causé beaucoup de souffrances au niveau du cou et du dos. Mes blessures reliées au premier accident n’étant pas complètement guéries, le deuxième a empiré ma situation, ce qui a eu pour conséquences directes un arrêt complet de travail pendant deux mois, in retour progressif au travail sur une période de plus d’un an et la prise quotidienne de médicaments à très fortes doses combinée à des traitements de physiothérapie. C’était la seule alternative que la médecine traditionnelle pouvait m’offrir.

J’ai arrêté les traitements de physiothérapie puisqu’il n’y avait plus de progression. Comme je ne suis pas une personne très   ‘pilules’, j’en avais assez de souffrir tous les jours. J’était tout simplement exaspérée. Mes expériences passées avec deux chiropraticiens n’avaient pas été concluantes. Par contre, j’avais envie de réessayer. Je me suis donc souvenue que Jean-Philippe avait un bureau de chiropratie et je l’ai contacté. Après tout, je n’ai rien à perdre mais tout à gagner!

La première chose que je lui ai dit en le voyant : Jean-Philippe, je t’avertis, je suis un cas! Suite à notre première rencontre et à mon évaluation, il m’a mentionné que j’aurais beaucoup de travail à faire. C’est seulement après quelques semaines de traitement qu’il m’a dit : Lorsque je t’ai évaluée, je savais que tu étais un cas mais je savais aussi que je pouvais faire quelque chose pour toi.

Aujourd’hui, après seulement deux mois de traitements, trois fois semaine, incluant ajustements et tractions, je constate une nette amélioration. Je n’ai presque plus de maux de tête et lorsque j’en ai, ils sont de courte durée et beaucoup moins intenses. Ma posture s’est améliorée et j’ai beaucoup moins de douleur lorsque je reste assise pendant de longue périodes. Bref, je note une très grande amélioration et je n’ai pas souvenir d’avoir été aussi bien depuis les treize dernières années.

Ah oui, Je voulais aussi mentionner-Jean-Philippe, ceci est pour toi- que depuis plus d’une semaine je ne prends plus aucun médicament! Je suis passée de 400 mg à 0 mg en moins de deux mois, ce qui représente un exploit!

Merci à vous deux! Je suis maintenant une nouvelle adepte de la chiropratie et soyez assurés que je n’hésiterai pas à vous faire une bonne publicité.

MÉLANIE P.

J’éprouve des maux de dos depuis quelques années. Ma colonne vertébrale est tordue de naissance et le diagnostic de scoliose a été établi pendant mon enfance. Mon médecin de famille ne jugeait pas nécessaire de prescrire le port du corset à ce moment-là. Comme je suis fait croche, je n’étais pas confortable dans une position droite et j’ai développé de mauvaises postures au fil des ans, ce qui a contribué à empirer la situation.

J’ai commencé à éprouver des douleurs plus sérieuses à l’automne 2005 mais elles n’ont duré que quelques semaines. Au printemps 2006, la douleur est revenue de plus belle et de façon permanente. J’ai commencé à consulter mon médecin de famille et une physiothérapeute. J’ai obtenu une chaise ergonomique au travail et des conseils sur les postures à adopter. Ma situation s’est améliorée beaucoup, mais pas autant que je l’aurais souhaité. Après un certain temps, il n’y avait plus d’améliorations et le soulagement qu’amenait les traitements de physiothérapie (chocs électriques) étaient très éphémères.

À l’automne 2008, j’ai vu l’annonce publicitaire de Jean-Philippe pour le corset SpineCor dans le journal LeDroit. J’ai appelé par curiosité, histoire de voir si ça s’appliquerait à ma situation. Jean-Philippe m’a donné rendez-vous pour m’examiner, a conclu qu’il serait en mesure de m’aider, puis m’a invité à revenir pour une journée complète afin de personnaliser mon corset. Dès le départ, je me sentais plus droit, plus soutenu, avec le corset. La douleur n’a pas disparue, mais elle changeait de place et elle était différente. Tranquillement, j’ai commencé à adopter de meilleures positions, que je porte ou non le corset. Les semaines ont passé et la douleur a beaucoup diminué. Après quelques mois, et ceci pour quelques semaines, ce que je ressentais s’apparentait davantage à de l’inconfort et à des raideurs qu’à de la douleur et j’entrevoyais même la possibilité d’une rémission complète. La douleur est revenue depuis, mais de façon intermittente et rien de comparable à ce que c’était auparavant.

Voilà maintenant environ 9 mois que je porte le corset SpineCor et je peux affirmer que je recommencerais définitivement le même traitement si c’était à refaire. Je ne suis pas encore au niveau que j’aimerais atteindre, mais je peux passer une journée, parfois même quelques unes, sans ressentir de douleurs au dos. J’arrive même à oublier mon problème de temps en temps. Je continue d’espérer mieux, mais si la situation devait restée telle quelle, ce serait déjà un gros pas en avant. Jean-Philippe m’a parlé d’un traitement de 18 mois minium, donc nous semblons être sur la bonne voie!

Merci!
Patrick D.

À mon chiro préféré! Je tiens à prendre quelques minutes pour te remercier pour m’avoir aidé à retrouver une bonne qualité de vie…

Voici mon histoire…

Cela fait maintenant 14 ans (j’en ai 26 maintenant) que j’ai des problèmes au dos… J’ai tout essayé; traitements de physiothérapie, de chiropractie, de massothérapie, médicaments contre la douleur, l’inflammation, infiltrations de cortisone, immobilisation pendant 3 mois, consultation d’une foule de spécialistes qui m’ont fait passer tous les tests possibles (rayons X, scanner, médecine nucléaire. À l’âge de 25 ans… j’ai décidé de vivre avec mon mal, j’étais découragée.

Toutefois…en mars dernier…par une belle journée ensoleillée…je décide d’aller faire une marche en montagne. Après 20 minutes de montée, je fais un faux mouvement, et voilà! Je me tords de douleur…il m’a pris plus de 4 heures pour y redescendre…après consultation avec un médecin…on me diagnostique une lombalgie.

À ce moment, j’étais totalement découragée…étant une fille extrêmement sportive, j’ai dû tout arrêter : aérobie, trampoline, roller blade, baladi, salsa, etc. Mais le pire était mon travail : je ne pouvais pas rester assise… et 95% de mon travail se fait à l’ordinateur. J’ai donc épuisé ma banque de congés de maladie, puis signé un accord avec mon superviseur pour travailler de la maison une ou deux journées par semaine (ainsi je pouvais prendre plus de pause et étaler mes heures).

En seulement deux mois de consultation avec Jean-Philippe, J’ai vu mon état s’améliorer grandement. En fait, je recommence cette semaine à aller au travail 5 jours de suite, et ça va bien. Mais l’amélioration ne se limite pas qu’à cette blessure récente…par les ajustements réguliers, même ma douleur datant de plus de 14 ans est diminuée! Je sens beaucoup moins de tensions, de raideur au niveau du cou, je me sens plus flexible, j’ai une meilleure posture, je me sens plus libre de mes mouvements.

Bref, un gros merci pour m’avoir aidé à améliorer ma qualité de vie !

MERCI!

MYLÈNE

Te souviens-tu du premier traitement dont tu m’as fait profiter? Eh oui! Au Wal-Mart de Hull, dans le rayon de la pharmacie où je travaillais. À ma grande surprise, je te vois arriver à mon secours, suite à mon appel logé à ton bureau quelques minutes plutôt. Je ressentais alors une vive douleur au bas du dos. Tu m’as prodigué tes bons soins et j’ai pu vaquer à mes obligations. Avant que je puisse me présenter à ton bureau pour une évaluation la semaine suivante, tu as vérifié mon état à deux occasions.

Cela date déjà de plus d’un mois. Entre temps tu m’as évalué, donné une lecture sur l’importance d’avoir une colonne vertébrale en santé, expliqué ce qui n’allait pas avec la mienne, proposé un traitement de correction, sans oublier naturellement tes honoraires (ah!ah!ah!), traité, réévalué tout en constatant une amélioration dans ma condition, évalué dans le cadre du programme Biotonix Cyber santé et remis le rapport. Autant de services en si peu de temps. (Ouf!). J’ai oublié quelque chose! Entre temps, tu as évalué mon conjoint. Il est lui aussi entre bonne mains. Tu n’avais pas le choix, il était présent à chacune de nos rencontres! De plus, le coût du traitement est moindre, car monsieur est le deuxième de famille. (ha!ha!ha!)

Jean-Philippe, nous avons rarement eu l’occasion de rencontrer une personne aussi accueillante, enthousiaste, sympathique, dévouée et connaissance de la manière de ta profession, ainsi que de l’application que tu en fais, tu nous transmets la confiance dans un rétablissement prochain, la certitude que nous sommes des gens important et que notre santé l’est aussi et finalement, nous percevons qu’en plus d’être tes patients, nous sommes tes amis.

Jean-Philippe surtout ne change pas.(OUI!OUI!) Tu vas changer quand même, nous le savons. Mais comme tu le dis si bien, ce sera pour le meilleur.

MERCI, MILLE FOIS MERCI.

Sylvie P. et Gilles L.

Au moment où je m’assoie pour une pause. J’aperçois un homme qui semble expliquer quelque chose aux gens qui circulent dans le hall des Galeries de Hull.

Je me pointe, je l’observe avec curiosité. Il se présente Dr Jean-Philippe Waddell, chiropraticien. Il me renseigne sur son rôle comme chiropraticien et les bienfaits qu’apporte la chiropractie. Alors il m’a mise en consultation et une évaluation, il m’a établi une planification de 72 ajustements. Quel travail!

  • sciatique…………………Adieu, douleur!
  • région dorsale………..Ouch! Que ça faisait mal.
  • région cervical……….On continue! J’ai confiance.

Maintenant, je performe davantage au niveau professionnel que sportif. La sensibilisation et les ateliers santé du Dr Waddell, m’ont incité à prendre un nouveau régime de vie. Les changements se sont présentés dans l’alimentation, l’exercice et les rendez-vous assidus au centre chiropratique de la montagne. Je me sens une femme nouvelle donc une deuxième vie pour moi. De plus, sans hésitation, j’ai référé mon fils Maxim âgé de 9 ans, qui reçoit des traitements par un chiro de choix.

  • Abolissons les amydalites, les bronchites ainsi que les “tics“.

Maintenant la chiropractie fait partie de notre vie.

Merci à Jean-Philippe pour ton professionnalisme et ton dévouement.

Lâche pas!

Monique P. et Maxim.

Il y a plusieurs années que j’éprouvais des douleurs dorsales sans que je prenne le temps d’en vérifier la cause. Mes antécédents de carrières, toujours très exigeants physiquement, ainsi que de mauvaises habitudes, finirent par s’accumuler au fil des ans, se manifestant et se résorbant à inter vaux réguliers.

Finalement, un engourdissement du bout de la main droite me force à me rendre à l’évidence.

L’impression de professionnalisme et l’approche scientifique de Jean-Philippe me firent bonne impression.

Il y a maintenant 2 mois et demi que je reçois ses soins. Les premiers

Signes d’améliorations apparurent environ 3 semaines après le début des traitements. La sensibilité réapparue dans mes doigts, ainsi qu’un sentiment de détente dans le dos m’indiquaient un changement. Une douleur au niveau du cou disparu complètement.

Maintenant, je suis beaucoup plus conscient de ma posture et de l’importance de la colonne vertébrale dans le quotidien. J’essaie d’accomplir correctement tout geste qui peut mettre un stress dans mon dos.

Malgré l’amélioration apportée par les soins de Jean-Philippe, j’ai la ferme intention de continuer à fréquenter sa clinique, dans le but d’entretenir mon dos et ma santé en général. Ma famille comptera aussi surement parmi sa clientèle future.

MERCI JEAN-PHILIPPE

Martin St-P.

Je suis de ceux qui se méfient de la sincérité des commentaires que l’on retrouve dans les témoignages. J’ai hésité longuement et j’hésite toujours à l’écriture de ces lignes, à vous faire part des changements que j’ai remarqué dans mon quotidien. Je me laisse à votre bon jugement de tirer vos propres conclusions s’il y a corrélation entre les soins chiropratiques prodigués par le Dr Jean-Philippe Waddell et ces observations. Permettez-moi également de préciser chacune des observations et je tenterai d’éviter celles faisant allusion à mon bien-être général.

Je suis beaucoup plus conscient du positionnement de mon corps et plus particulièrement de mon dos et de ma tête dans mon quotidien. Que je sois au travail, à la maison ou en pratiquant mes loisirs préférés.

Je suis quelque peu claustrophobe. Les exercices de traction m’not permis d’apprivoiser certaines positions et particulièrement le pression continue sur la cage thoracique. Je peux maintenir cette pression pendant 12 minutes maintenant.

Mes services au tennis et au volley-ball sont plus puissants. Je l’attribue au meilleur positionnement de mon corps (dos en particulier) car je ne suis pas de programme de musculation.

Amateur de danse latine, je dois maintenant dégagé mes mains de mon corps lors des tours cubains. C’est plus élégant et techniquement plus précis. J’attribue ce changement au rééquilibrage de mon poids sur mes deux pieds et le réalignement de mon dos.

En passant ce n’est que suivant des travaux de paysagement intensifs que j’ai sollicité l’aide de Dr Jean-Philippe Waddell afin d’apaiser la douleur momentanée au dos.

Bon succès dans votre programme!

Paul G.

Depuis plus de 10 ans j’avais des douleurs au dos et au cou mais je supportais cette douleur en pensant que je resterais prise avec ce mal le reste de ma vie. Il y a un an, mon état c’est aggravé ; j’avais des engourdissements aux mains et aux jambes, mon dos a bloqué deux fois et juste le fait d’éternuer était devenu insupportable car mes côtes et mon sternum me faisait mal.

J’en avais assez. Alors en septembre 2007, à 38 ans et avec de grandes espérances, j’ai consulté le Dr. Jean-Philippe Waddell. Après examens, radiographies, explications claires et précises, et l’enthousiasme de Jean-Philippe, j’ai commencé les ajustements et tractions.

Après 6 mois, je suis très contente des résultats. Je n’ai plus d’engourdissements et les éternuements se passent en douceur. Mon dos et mon cou se porte aussi beaucoup mieux et vivement la saison du jardinage car j’ai bien hâte d’essayer mes genoux. En effet, ceux-ci sont moins douloureux depuis six mois.

Je fais sagement mes exercices et je porte une attention particulière à ma posture, au travail et à la maison. Trois rendez-vous par semaine pendant six mois c’était beaucoup, mais ca en valait la peine.

Un gros merci à Jean-Philippe et son assistante.

Nancy B.

Il y a deux ans de cela j’ai eu un problème de bras au niveau de l’épaule. J’ai décidé de faire une évaluation totale, examen de vision, un bilan total de ma santé, et j’ai aussi consulté un chiro. Hélas très mauvaise approche… Tout de suite il fallait que je m’investisse financièrement (très onéreux) et les deux premières visites ne furent seulement que la manipulation du cou, et j’ai eu les muscles du cou douloureux les deux fois. Non merci pour moi.

Un an plus tard j’ai commencé à avoir mal dans le bas du dos, mauvaise posture au travail et aussi s’effoirer sur le divan n’améliorait pas la situation. Durant l’adolescence mes parents m’ont fait consulter un chiro; donc je savais qu’il fallait que je recherche un chiro, le bottin téléphonique ne m’inspirait pas beaucoup. Un jour dans un prospectus j’ai vu la promotion de Dr. Jean-Philippe Waddell. Cela valait la peine d’essayer.

Toute suite je me suis senti bien entre ces mains. J’ai apprécié son approche éducatif et informé, j’ai aussi aimé le plan financier proposé. Mais le plus important c’est son traitement toute en douceur et complémentaire, les différentes parties du dos sont traitées; je me sens à l’aise que l’on m’ajuste le cou. Je n’ai jamais eu de séquelle après mon traitement, au contraire je me suis toujours senti très, très bien à chaque visite.

Je suis très heureuse d’avoir mis ma santé en priorité et par le même fait, d’avoir trouvé Dr. Jean-Pilippe Waddell. Il est proche des ses patients, j’ai beaucoup de respect pour la maitrise qu’il a en chiropractie. Je n’ai que des louanges à faire sur ses traitements et sa disponibilité à nous encourager.

Catherine B.

Aylmer

Les raisons qui ma amené à consulter le Dr. Waddell est une douleur intense au dos que je ressentais à tous les matins. Je ne pouvais plus faire du vélo de montagne aussi j’avais même de la misère à marcher (des fois).

Maintenant je suis capable de faire mes besoins quotidiens, car je peux conduire sans douleurs et faire mon épicerie très facilement et J’ai beaucoup plus d’espoir pour reprendre mon vélo de montagne cet été après deux ans.

Pourquoi je continue de recevoir les soins c’est simple. C’est que je ressens une grande amélioration dans ma posture, je suis plus heureux vu que je suis capable d’accomplir des choses que je ne pouvais pas faire auparavant.

La détermination de Jean-Philippe pour améliorer la situation ainsi que son attitude positive à lui et celle de son assistante.

UN GROS MERCI!

Rafik G.

Si quelqu’un me demande s’il devrait consulter un chiropraticien pour un mal de dos ou autre, ma réponse est OUI sans hésitation. Ce n’étais pas le cas quand j’ai commencé à avoir mal au cou avec une douleur qui dans le bras gauche.

À ce moment là, j’étais très sceptique d’un chiro. J’avais peur qu’il me ferais plus de tord que de bien et j’aimais pas me faire suivre à long terme comme la plupart des chiros. Donc, j’ai décidé d’aller faire de la physio, Après 1 mois et demi de traitements, mon mal partais et revenais, c’étais un soulagement temporaire, j’étais découragé et je sentais que je perdais mon temps. Finalement, je suis allé consulter un chiro pour ensuite faire la décision dont j’aurais dû dès le début. Je ne regrette pas car après 1 mois de traitements, il y avait déjà des résultats positifs, beaucoup moins de tension au niveau du cou et le mal diminuait. Ça fait maintenant 2 mois et demi et je me sens beaucoup mieux, la douleur est parti et toujours beaucoup moins de tension. Ce que j’aime de Jean-Philippe est qu’il prend bien soin de chacun de ses clients. Il est très attentionné et dégage une belle attitude positive. Je crois dans sa méthode qu’il utilise, qui est différente des autres chiros en utilisant les machines à traction.

Merci Jean-Philippe pour les bons soins.

Sylvie V.

Lorsque j’ai rencontré le Dr. Waddell la première fois, je souffrais énormément à l’épaule suite à une tendinite, et ce depuis plusieurs années.

Les spécialistes avaient diagnostiqué un syndrome myofascial (trapèze excessivement irrité), une situation chronique selon eux. Ils ne pouvaient rien pour moi!

Cette condition me causait beaucoup de douleurs lors de l’exécution de tâches aussi banales que celles de me laver les cheveux. Dormir sur le coté, frotter miroirs et fenêtres et autres. Travailler au bout de mes bras, et avoir pression quelconque sur la nuque me donnait la migraine. Bref, je vivais une situation difficile.

Grâce aux bons soins du Dr. Waddell, Sa gentillesse et son dévouement, en l’espace de 6 mois, je peux dire que je fonctionne à 95% de mes capacités. La semaine dernière, j’ai lavé 20 fenêtres avec facilité. Quel bonheur!

Je remercie Dieu pour le Dr. Waddell ainsi que son assistante, car je crois sincèrement qu’ils sont un outil précieux dans les mains de Dieu pour le rétablissement de ce corps merveilleux qu’il a donné à chacun. Peu importe notre situation, avec Laide de Dieu et les soins Dieu Dr. Waddell, nous sommes entre bonne main.

Merci, Dr. Waddell et que Dieu te bénisse!

Sylvie M.

Durant le mois de juin 2001, alors que je me promenais dans un centre d’achat, je me suis retrouvé au kiosque de Dr. Jean-Philippe Waddell. Sans hésiter j’ai pris un rendez-vous pour la semaine suivante. Après 30 ans de mal : Vertèbres déplacées, hernie discal etc.…

Je me suis alors dit que je ne pouvais pas être pire. À ce moment là, j’avais comme crainte de consulter un chiropraticien. Après deux rendez-vous ma crainte a disparu et je commençais à vaguer à mes travaux ménagers. Aujourd’hui je trouve la vie belle et je ne peux attendre pour faire les sports d’hiver que j’aime avec ma famille et surtout avec mes petits enfants après avoir été si longtemps restreinte.

Il y a deux ans que j’aurais du consulter le Dr. Waddell. Tous ceux et celles qui liront mon témoignage et qui sont comme moi (craintive) n’hésitez plus. Tant et aussi longtemps que je le pourrais, je vais continuer à recevoir les soins de mon chiropraticien.

Un gros MERCI au Dr, Jean-Philippe Waddell et aussi un gros Merci à son assistante pour son accueil si chaleureux qu’elle nous fait à nous tous.

Raymonde V.

J’ai des douleurs au dos depuis environ cinq ans. Ils se sont aggravés avec le temps. Je prenais des anti-inflammatoires et je me faisais masser. Pendant ma grossesse, je n’ai pas eu de grosse douleur, ce qui m’a très surprise.

Après la naissance de mon fils, les problèmes se sont aggravés. Je me réveillais avec de grosses douleurs, je ne pouvais même pas prendre mon fils dans mes bras trop longtemps et quelqu’un devais venir m’aider à la maison. J’ai alors décidée de consulter un chiropraticien.

Depuis quatre mois, je me fais ajuster par Jean-Philippe trois fois semaine. J’ai presque plus de douleur, mon dos ne barre plus et j’ai une meilleur posture. Je peux prendre mon fils et jouer avec lui sans avoir mal ou peur que mon dos barre. Je peux faire tous les exercices que je veux. Je suis plus que satisfaite du progrès jusqu’à maintenant et je vais continuer de recevoir des soins chiropratique pour avoir une meilleure santé.

Merci Jean-Philippe!!!

Nathalie T.

Pour un mois j’ai souffert de douleurs intenses dans le milieu du dos. Celles-ci m’empêchaient de dormir et nuisaient à la productivité de mon travail.

Voyant que les douleurs persistaient, j’ai donc décidé de consulter le Dr. Jean-Philippe Waddell. Après examen et radiographies, nous avons trouvé 4 subluxations de la colonne vertébrales et entamé les traitements nécessaires.

Après seulement une semaine de traitements, une nette amélioration se faisait sentir. Les douleurs dans le milieu du dos sont chose du passé et le sommeil réparateur revenu. Le jour au travail je me sens plein d’énergie pour m’acquitter de mes tâches quotidiennes.

Tout cela grâce aux traitements qui ont replacé ma colonne vertébrale dans son état optimale.

Marc B.

Cameraman

Mon dos et mon cou me faisaient souffrir depuis plusieurs années, donc j’ai consulté un médecin qui m’a pris des radiographies et il ne voyait aucun problème.

C’est alors que j’ai décidé que je ne pouvais souffrir comme ça toute ma vie, donc j’ai choisi de consulter un chiropraticien qui lui, après un examen COMPLET, a diagnostiqué 4 subluxations vertébrales qui étaient la cause de mon mal.

Cela fait maintenant deux mois que j’ai des ajustements et ma condition s’est grandement améliorée, la douleur au bas du dos est presque disparue et maintenant je peux tourner ma tête sans avoir mal au cou.

À force d’avoir mal sur le côté, ma posture est devenue croche et mon poids était de 8 livres supérieur du côté gauche, tandis que maintenant mon poids est-parfaitement équilibré et ma posture est redevenue droite. La chiropratique a changé ma vie en deux mois de traitements seulement, car maintenant je peux pratiquer des sports qui me faisaient souffrir autrefois.

Luc G. 28 ans

Ces quelques lignes vont refléter, j’espère, mon appréciation des services chiropratiques très professionnels que j’ai reçu chez-vous.

Début octobre 2006, suite d’un accident au travail, je me suis présenté à votre clinique avec une entorse lombaire assez sérieuse qui nécessitait des soins. J’ai été reçu chez vous avec égard, respect et professionnalisme. Après un examen et un diagnostic qui se sont avérés justes et qui ont aussi décelé un besoin de REDRESSEMENT de la colonne, les traitements appliqués selon le plan ébauché, ont été très efficace à résorber et éliminer l’entorse mais aussi à corriger dans un grand pourcentage, la déviation de ma colonne. Le résultat que j’ai obtenu est au-delà de ce que j’espérais et les méthodes de Jean-Philippe qui incluent les tractions ont permis de corriger, par ricochet, un autre problème au niveau de certains tendons.

La flexibilité et la compréhension de l’assistante à reporter et changer des rendez-vous à cause de mon horaire de travail, m’a permis de suivre le programme que Jean-Philippe a élaboré et du même coup me procurer une meilleure santé et meilleure qualité de vie.

Jean-Philippe, merci beaucoup pour vos excellents soins.

Daniel A.

J’ai voulu faire un bilan avec un chiropraticien suite à des douleurs occasionnelles du bas du dos et dans le cou.

Je n’ai maintenant pratiquement jamais de mal de dos ou de cou. Mais ce qui m’a séduit chez Jean-Philippe Waddell est son approche holistique est son authentique “MISSION“ personnelle : conférences, conseils… J’apprécie en particulier d’avoir des exercices qui me responsabilisent par rapport à ma santé : mon amélioration n’est pas seulement entre les mains d’un chiro mais dépend bien de mon implication…

La philosophie, (l’implication de Jean-Philippe Waddell l’atelier, bibliothèque…) inspire totalement confiance et procure une motivation supplémentaire sur tout ce qui touche au bien-être (alimentation, exercices, etc.…)

Jean-Philippe a une approche très originale, vraie et courageuse.

FÉLICITATIONS!

Fabien B.

Mes premières douleurs ont commence suite à un accident de travail qui a eu lieu le 28 juin 1990. Après plusieurs traitements et médicaments, je suis parvenu à me rétablir à 80% au bout de 1 an et demi.

Étant donné que j’ai appris à vivre avec ma condition et que cela a duré 10 ans, lorsque j’ai fait une rechute, et que j’ai recommencé à subir des traitements et à prendre 5 sortes de médicaments, évidemment que je ne voulais pas repasser par là.

J’ai donc décidé d’aller voir ailleurs et c’est là que j’ai entendu parler du Dr. Waddell. J’y suis allé, et croyez-moi à partir de là j’ai commencé à me sentir mieux. Il faut que je vous dise que quand je suis entré chez Dr. Waddell J’avais de la difficulté à marcher. Après une vingtaine de traitements je suis revenu à 70% et cela en seulement 3 mois au lieu de 1an et demi.

Ce que je peux vous dire, c’est que je crois sincèrement en la chiropratique du Dr. Waddell car j’en suis la preuve vivante et pour une première fois depuis l’âge de 22 ans, je vais pouvoir me rétablir à 100% ce qui est mon but ultime et évidemment avec l’aide du Dr. Waddell.

Bravo Dr, Waddell et merci énormément pour ce que vous avez fait pour moi et bien sûr pour les autres patients.

NE LACHEZ PAS!

Denis B.

Depuis 8 ans et demi et ayant depuis presque deux ans expérimentée :

  • Migraine avec nausée (nouveau)
  • Douleur insupportable du cou lors de mon travail
  • Muscles du cou très tendus et douloureux
  • Serrement des dents (doit porter un protecteur buccal)
  • Insomnie dû serrement des dents (muscles usagé trop tendu)
  • Fatigue, manque d’énergie
  • Incapacité de s’assoir droit longtemps (courbe)
  • Entorse ligamentaire du poignet gauche

La raison principale était à savoir si j’avais “le syndrome du tunnel carpien“ relié à mon travail et qui m’empêcherait de continuer mon métier qui m’est si cher.

Donc, depuis mes soins soit octobre 2000, J’ai eu un regain d’énergie, meilleur sommeil, ne serre plus des dents donc plus besoin de plaque occlusale, muscles de mon cou relâchés et mous et capable de travailler des 8 et 12 heures sans problème ni douleur et surtout le poignet se guérit au fur et à mesure que les ajustements se font.

Je désire, donc poursuivre mes soins avec le Dr. Waddell afin de ne plus expérimenter ses douleurs et symptômes dus à un mauvais état de ma colonne vertébrale et de poursuivre mon métier pour longtemps et ainsi pouvoir jouer sans problème avec mes 3 filles.

Merci au Dr, Jean-Philippe Waddell pour me redonner une santé!

Jeannine E-B.

Suite à un grave accident de voiture, j’avais depuis plusieurs années de grosses douleurs au dos ainsi que de gros maux de tête. J’ai essayé plusieurs moyens de guérison, mais sans succès car certains professionnels de la santé croyaient que je ne pouvais plus améliorer ma situation. Mes douleurs n’étaient toujours pas disparues.

Donc, j’ai essayé de vivre avec ces douleurs mais mes maux de tête devenaient insupportables, c’est alors que j’ai décidé de consulter un chiropraticien. Au début de mes rencontres, un ami avec qui je voyageais m’a affirmé que ces petits craquements au cou lorsqu’il bougeait la tête avaient complètement disparus, j’avais de la difficulté à croire que les miens allaient disparaître.

Après quelques séances, J’ai constaté que je n’avais plus de craquements dans mon cou et que mes maux de tête avaient presque tous disparus, et que je me sentais beaucoup plus confortable lorsque j’étais assise durant de longues périodes.

Avant de débuter les séances de chiropratique je pensais que j’aurais pu vivre une vie normal en endurant tout ses malaises mais maintenant que j’ai goûté à cette nouvelle vie sans douleurs au cou et au dos, ma vie est beaucoup plus simple et belle.

Si mon choix serait à refaire, JE N’ATTENDRAIS PLUS AUTANT LONTEMPS avant de consulter un chiropraticien et je remercie le Centre Chiropratique de la Montagne pour ce sentiment de bien-être.

Céline G.

On sait qu’on commence à ennuyer les gens avec les éloges de notre chiropraticien lorsque lui-même demande un témoignage par écrit. Si ce témoignage peut réassurer les patients. Je me fais plaisir d’écrire mon expérience.

Je me suis rendue au bureau de Dr. Waddell suivant une mauvaise chute dans les glissades d’eau. Il n’y avait aucun répit de la douleur au cou, milieu et bas du dos alors j’ai succombé aux crics et cracs d’un chiropraticien. Les pilules, la chaleur, le froid, en fait, tous les trois ensembles n’ont pas connu le succès que les sessions de chiropractie ont atteint. J’ai réalisé qu’il y avait des améliorations puisque la douleur diminuait mais ce qui m’a vraiment emporté, c’est lorsque je faisais des étirements de yoga et Pilâtes avec un basin bien droit. En plus, le bonus par excellence, les maux de gorge auxquels un expert avait diagnostiqué comme reflux d’acidité ont disparus après une année de souffrance quotidienne. Je n’avais pas changé mon alimentation, ni ingéré de médicament pour diminuer l’acidité dans l’estomac. Par contre. Les exercices de posture, les ajustements, et la traction semblent avoir eu un effet inattendu et plutôt amusant.

Tout pour dire que les bienfaits de la chiropractie sont mal connus et que nous avons le pouvoir de gérer notre santé avec l’aide d’un bon chiropraticien comme Dr. Waddell.

Merci de vos bons soins.

Carole B.

Depuis plusieurs années, je souffrais de maux de tête, de douleur au dos, au cou, de raideur aux articulations qui gâchaient ma qualité de vie.

Alors j’ai décidé de consulter un chiropraticien. Le docteur Waddell m’a appris que mon corps avait un pouvoir de guérison que j’ignorais.

Grâce à ses bons soins, dès les premiers ajustements j’ai ressenti un bien être et une énergie qui va en augmentant à mesure que le traitement progresse. Mes maux de tête ont presque disparus, et mon dos va de mieux en mieux.

Je continuerai de consulter régulièrement même quand le traitement sera terminé afin de conserver cette qualité de vie qui maintenant mienne.

Merci à toute l’équipe du Centre de Chiropratique de la Montagne.

Marie-Rose V.

J’avais beaucoup de mal quand je penchais ma tête en arrière. Je n’étais pas capable de faire ma vaisselle sans ressentir de la douleur au dos. J’étais limitée dans mes activités.

Maintenant, je peux pencher ma tête en arrière sans douleur. Je suis capable de pencher par en avant et mettre les paumes de mes mains par terre, chose qui m’était impossible avant.

Il y a du progrès à tous les jours ; ce qui m’aide, c’est de faire quotidiennement les exercices que le Dr Waddell m’a suggéré.

Je continue mes rendez-vous car la vie n’est plus la même. J’ai l’impression qu’il n’y a plus de limites aux mouvements que je peux faire.

Merci Jean-Philippe!

Colette M.

Les raison qui m’ont amené à rencontrer un chiropraticien est le fait que je sentais, depuis longtemps, une tension en arrière de la tête et je croyais que mes maux de tête pouvaient en être une conséquence.

Depuis que je suis mon traitement, mes maux de tête sont beaucoup mois fréquents.

Les raisons pourquoi je continue à recevoir des soins sont que je sens, à tous les jours, qu’il y a un travail qui se fait dans ma colonne et je suis persuadé que bientôt j’aurais retrouvé ce que j’avais perdu.

De plus, je sais que je mets toutes les chances de mon côté pour vivre ma vie au sommet de ma forme pour en profiter au maximum.

Éric G.

J’aimerais vous remercier pour la qualité de vos services. N’ayant pas consulté depuis la naissance de ma petite fille, mes tensions musculaires se faisaient sentir de plus en plus, particulièrement dans la région du cou et des épaules.

J’étais rendue au point ou la tension était constante, que ça m’empêchait de dormir parfois. Quel soulagement après mon premier ajustement en 8 mois! Au bout d’une semaine, tout allait à merveille. Merci!!!

Je veux également souligner l’accueil chaleureux que vous nous réservez. C’est toujours un plaisir de vous voir. Vous êtes une super équipe! Toutes mes félicitations!

Ginette L.C.

Avant de me décider à consulter le Centre Chiropratique de la Montagne, j’avais souvent des douleurs au bas du dos, au genou gauche et au pied droit…et cela durant plusieurs années.

Aujourd’hui, après 6 mois de consultation assidu et d’exercices réguliers, c’est avec beaucoup de satisfaction que je vois ces douleurs disparaitre une à une.

Au delà de ces symptômes, je note également une plus grande attention que je porte à ma santé. En général et cela, suite aux conseils et bulletin du Dr Waddell.

Enfin j’aimerais dire un gros merci aux personnes travaillant à la clinique, non seulement pour leur professionnalisme mais aussi pour leur bonne humeur!

Hervé L.

Mon père a des problèmes de dos depuis 1991, mais il n’a jamais vraiment fait confiance aux techniques de kiné ou chiropractie. C’est donc avec peu de foi que je me suis laissé tenter par l’expérience (ma conjointe m’ayant référé et conseillé de venir).

Cependant, j’ai du me rendre à l’évidence, il y a une différence, même si elle n’est pas notable.

Mais surtout, j’aime venir régulièrement non seulement pour retrouver le confort dans mon corps, mais aussi pour retrouver ceux qui sont désormais de vrais amis!

En effet, même se je me sens mieux, c’est toujours un plaisir de vous rendre visite.

Merci!

Lionel R.

Je suis agréablement surprise de pouvoir dire qu’après seulement quelques ajustements j’ai eu une journée complète sans avoir mal au dos!

Ca fait au moins 4 mois que je n’ai pas eu de soulagement. Je suis donc très satisfaite de mes résultats à ce jour. J’ai confiance que ma situation ne fera que s’améliorer grâce aux autres traitements que je vais recevoir.

MERCI POUR TOUT!

MÉLANIE L.

Depuis quelques années, j’avais des maux de cou très fréquent qui me dérangeaient dans mon sommeil, beaucoup de fatigue accumulée et faire une journée de travail me demandait énormément.

J’ai décidé de rencontrer Dr Jean Philippe Waddell au centre chiropratique de la montagne. Après la discutions dans son bureau, J’ai débuté les ajustements. Une semaine plus tard, j’avais moins de raideur au cou, j’ai plus de facilité à faire mes journées au travail et ma qualité de vie est plus agréable. Enfin, j’ai trouvé la santé. Maintenant, je suis un rayon de soleil dans ma vie. J’ai une vie active et je suis en parfaite santé. Grâce au chiropraticien Dr Jean-Philippe Waddell. Je lui dis : un gros MERCI!

VIVE LA SANTÉ OPTIMALE!

Sandra N.

Quelques années passées j’ai commence a ressentir des douleurs dans le bas du dos. Ce n’étaient pas assez pour me garder au lit mais parfois ça m’empêchait à vivre mon potentiel. Un jour j’ai eu connaissance de Dr Jean-Philippe Waddell et j’ai décidé finalement de faire un appointement.

Après quelques mois d’ajustements je peux dire que ma condition s’est améliorer beaucoup, tant que je ressent plus les douleurs. Pour une personne qui est très athlétique, je me sens comme je peux jouer aux sports et exercer à 100%. De plus, je n’ai plus d’inquiétude de me blesser.

J’aimerais remercier Jean-Philippe et son assistante pour toute leur bon travail mais surtout pour leur beau sourire et bonne humeur à tous les jours.

Continue le bon travail!

Susan S.

Après un accident de voiture, je ressentais de la douleur dans une épaule, au cou et au bas du dos. J’avais en plus des engourdissements et des spasmes musculaires aux jambes.

Alors j’ai décidé de consulter un chiropraticien, le docteur Jean-Philippe Waddell. Après un examen complet, il a diagnostiqué plusieurs subluxations vertébrales. Maintenant mes douleurs sont disparues et ma qualité de vie s’est grandement améliorée.

J’ai appris qu’une colonne vertébrale bien alignée permet à mon corps de se guérir tout seul et de me maintenir en excellente santé.

Pour moi, la chiropratique c’est pour la vie!

MERCI À TOUTE L’ÉQUIPE DU CENTRE DE CHIROPRATIQUE DE LA MONTAGNE.

Serge M.

Je veux vous dire combien j’apprécie tout le bien que la chiropractie me donne. Malgré que le traitement na débuté il n’y à que quelque mois, je vois une amélioration au niveau de la manière de marcher. Pendant de nombreuses années à m’occuper.

De mes tâches à la maison, de monter et descendre les escaliers ceci m’a causé des problèmes aux jambes en plus d’avoir de l’osteo arthrite. C’est sur que l’âge est là, mais avec les quelques traitements que j’ai reçu à date, je réapprends à marcher-ce que je ne me suis jamais rendu compte avant! Je dois admettre qu’au début j’étais douteuse, mais lorsque le Dr Waddell m’a donné de la confiance en moi-même, que la sciatique a disparu et continue à l’être, je crois fermement qu’avec son bon travail et encouragement, je vais pouvoir revenir à ce que j’étais il y a dix ans ou plus!

Sincèrement,

Marguerite L.

Pour moi, prendre soin de ma santé est bien important.

Un mal de dos et de jambes m’ont amené à consulter un chiropraticien.

Cela m’a apporté du bien-être, et j’ai cessé de me plaindre de mes douleurs. Je suis plus patiente, alors j’ai moins de stress. Ma bosse de bison a même disparue.

Je vais continuer mes vérifications périodiques pour le maintien d’une bonne posture et d’une santé optimale!

Je remercie le Dr Jean-Philippe et son assistante pour leur accueil chaleureux.

Ginette G.

Il me fait plaisir de t’informer que la migraine me trahissait, à mon arrivée au centre hier, fut bien chassée quelque temps après avoir subi des ajustements chiropratiques par tes mains de guérisseur.

La raison principale de ma première visite était un inconfort insoutenable à la région lombaire. A mon grand désarroi, je ne pouvais plus dormir sur le dos. Malgré qu’il y ait encore un peu de corrections à apporter, je peux maintenant dormir sur le dos.

Je suis une personne sceptique qui nécessite des preuves flagrantes. Je suis donc convaincue aux bienfaits de la chiropratique mais surtout en tes talents comme chiropraticien et de guérisseur!

Merci pour tes talents et ta bienveillance!

Julie L.

Avant de rencontrer Jean-Philippe, je croyais que personne ne pouvait m’aider, que le 1er maux de dos et de cou qui m’assaillaient quotidiennement après ses longues de travail étaient là pour rester.

Heureusement, je me trompais… dés la première semaine de traitements, avec le plus de dynamique et passionnés des chiropraticiens, des changements significatifs se sont produits.

Ce nouveau bien-être m’a permis de reprendre une vie active normale et de voir sa qualité grandement améliorée.

Aujourd’hui, j’ai appris ma leçon : Le secret du succès commence par une vie en santé et une colonne vertébrale droite!!!

Un gros merci Jean-Philippe.

Dominique.

Lors d’un accident de voiture, j’ai reçu un violent choc au niveau du cou ce qui m’a laissé un mal de tête constant. Cela m’a décidé à consulter un chiropraticien. J’y songeais déjà depuis un bon moment car pour moi la santé est très important, je suis persuadée qu’une bonne santé comporte trois aspects : Une bonne alimentation, de l’exercice physique régulier et une bonne posture.

Depuis que je rencontre le Dr. Waddell la subluxation que l’accident a provoquée dans mon cou s’est résorbée. Depuis le début des ajustements, le mal de tête est disparu. Les autres subluxations vertébrales que le Dr. Waddell a identifié et que J‘avais depuis longtemps sont en bonne voie de disparaitre. Mon sommeil est plus profond, je ne ressens plus la douleur dans le dos qui descendait jusque dans la jambe. Je peux donc pratiquer plus souvent mon loisir préféré : l’équitation.

Avec les bonnes explications du Dr. Waddell sur la chiropratique, je sais que je continuerai à le rencontrer régulièrement même après que mes symptômes seront disparus. Après une bonne posture, faire de l’exercice et bien manger, c’est bien vivre!

Colette.

Je suis contente de vous avoir connu, vous avez améliorées ma santé. Merci!

J’avais une mauvaise posture que je ne réalisais pas et qu’il faisait beaucoup mal au cou qui entrainait des maux de tête fréquents, mal de dos et de jambes. Maintenant j’y pense à tout moment de me tenir droite, d’avoir une bonne posture pour garder ma colonne droite et en santé. Grâce à mon chiro et à son assistante.

Vous savez comment remonter le moral d’une personne, juste par votre bonne humeur c’est facile de garder le sourire avec des gens comme vous.

C’est la première fois que je monte la côte se vite en allant voir un chiro. C’est grâce aux exercices et aux traitements que vous m’apportez avec soin et précision.

Je voulais vraiment remercier l’équipe positive. Que vous êtes formidable!

Chantal

En mars 2002, à la suite d’intense douleur au cou qui m’empêchait de fonctionner normalement, j’ai décidé d’aller voir Jean-Philippe Waddell, chiropraticien. J’avais développé ces douleurs à la suite de trois accidents de voiture qui datent de très loin.

Depuis mars, je reçois des traitements et je peux dire qu’après 2 mois et demi je me sens revivre. Je n’ai presque plus de maux de tête et de cou. Ma qualité de vie est supérieure.

Je continue à recevoir des traitements afin de continuer a améliorer mon bien-être et prévenir tout autres malaises futurs qui pourraient diminuer ma qualité de vie.

Andrée L.

Passée par mon mari qui a rencontré Jean-Philippe Waddell à un stand aux promenades des Outaouais, j’ai franchi la porte de sa clinique en très bonne santé et sans jamais avoir connu une seule douleur au dos, seul la veille du premier rendez-vous. J’ai 28 ans et les résultats ne se sont pas fait attendre! Je suis passée de 18 livres de différence de poids sur mes deux pieds à 6 livres!!!

J’ai découverte mes mauvaises postures et l’utilité d’exerces quotidien qui influenceront sur ma santé futur, ce qui m’a décidé à signer pour un programme d’ajustements…

Clémentine M.

Merci d’avoir était là pour mon dos mal en point. Merci pour tes soins, tes encouragements, tes explications et tes conseils. Une chance que tu étais là…

C’est rassurant de savoir que notre chiropraticien est toujours là pour nous! Et qu’on peut compter sur lui!

Tania L.